Billets avec le tag ‘cash-game’

Bilan : le marché des jeux en ligne

Ouverture du marché

Un peu plus d’un an après l’ouverture du marché des jeux en ligne, nous vous proposons un premier bilan du secteur.

Dès la première année d’ouverture du marché,  plus d’un milliard d’€ ont été déposés sur les comptes joueurs, toutes activités confondues (paris sportifs, poker et paris hippiques). Si l’on cumule les mises sur la même période, on dépasse la somme de 10 milliards d’€ (10 138 m€)!
Les jeux de cercle (poker) captent l’essentiel de cette somme (83%), alors que les paris hippiques ne concernent que 9% des sommes misées et les paris sportifs 8%.

.

.
Les montants cumulés au poker (8 442 m€) se partagent entre les mises en cash-games et les droits d’entrées aux tournois. Le cash-game est bien plus utilisé puisqu’il concerne 88% des sommes. 25 sites de poker agréés par l’ARJEL se partagent le gâteau, soit 298 millions d’€ (produit brut des jeux).

Même si les montants sont bien supérieurs au poker que dans les paris sportifs ou hippiques, moins de la moitié des licences accordées ne concernent le poker. Le marché est donc encore juteux. Voir la liste des sites de paris et jeux en ligne autorisées.

En terme d’évolution historique, le marché du poker en ligne est d’ailleurs l’activité qui présente la plus forte augmentation du nombre de joueurs. En un an les sites de poker ont multiplié leur nombre de joueurs actifs par plus de 2,5! On estime aujourd’hui le nombre de joueurs actifs à 325 000 en France (soit 6 fois plus que les paris sportifs).

.

.
Les paris sportifs ont attiré quant à eux 741 millions d’€ de mises. Le sport le plus joué est sans surprise le football, avec 57% des mises. Le tennis arrive en seconde position (25%), loin devant le basket-ball (6%) et le volley-ball (4%). La part de live-betting est considérable: la moitié des mises sont jouées durant le match. 19 bookmakers sont agréés par l’ARJEL, dont 3 arrivés sur le marché au mois de juillet.

L’évolution du marché est moins enthousiasmante que pour le poker. Entre juin 2010 et juin 2011 le nombre de parieurs tout comme les mises jouées ont clairement diminués. Leur montant a été divisé par trois. Ce résultat s’explique logiquement par l’effet coupe du monde de football, puis l’absence de grandes compétitions internationales. Le nombre de joueurs devrait donc augmenter en 2012, avec l’Euro de foot et les Jeux Olympiques.

.

.
Retrouvez le comparatif des offres de bookmakers et des sites de poker en ligne sur Wincomparator.

 -  [0] commentaire

Mots-clefs : , , , , , , ,

billets associés